Sous-titrage

En 2010, j'ai eu la chance de suivre un stage de sous-titrage à Paris sous l'égide du CIFAP, un organisme de formation lié au monde de l'audio-visuel et du spectacle. Ce fut une expérience extrèmement intense mais que j'ai trouvé particulièrement satisfaisante : à la fin des 3 semaines de stage (105 heures en tout), je me suis sentie prête à affronter cette nouvelle discipline du sous-titrage.

En 2010, j’ai eu la chance de suivre un stage de sous-titrage à Paris sous l’égide du CIFAP, un organisme de formation lié au monde de l’audiovisuel et du spectacle. Ce fut une expérience extrèmement intense mais que j’ai trouvé particulièrement satisfaisante : à la fin des 3 semaines de stage (105 heures en tout), je me suis sentie prête à affronter cette nouvelle discipline du sous-titrage.

Voici l’un des projets sur lesquels j’ai travaillé depuis la fin de mon stage. Il s’agit d’un court film de présentation sur le Quartier des Spectacles de Montréal. J’ai traduit les entretiens en anglais et ai également inséré les sous-titres en utilisant un logiciel professionnel de sous-titrage.

Vous pouvez aussi lire ce message en : Anglais

A propos Lise Morel

Venue de la région parisienne, j'habite en Ecosse depuis 1990. Professeur de français langue étrangère et traductrice, j'organise également Edimbourg Français, un groupe de conversation française à Edimbourg, que je suis fière de parrainer, et je m'occupe aussi du site web FrenchEdinburgh (http://frenchedinburgh.com).